Les actions du coeur, ces hommes de l’ombre qui aident les plus démunis

Aujourd’hui, je vous partage un article un peu spécial. Dans le cadre de ma licence, nous avons réalisés un reportage avec Gilliane. Celui-ci me tenant à coeur, j’ai décidé de le partager avec vous 🙂

« Les maraudeurs sont des personnes qui vont vers les plus démunis pour leur apporter un moment de chaleur, bonheur, en leur offrant alimentation, kit hygiène, vêtement et de l’écoute. »

Tania et Michel sont deux Niçois qui ont commencé, il y a 4 ans, de donner à manger avec 2 amis aux SDF de Nice. Ils cuisinaient chez eux et se retrouvaient dans la rue pour distribuer. Il y a 2 ans un restaurant indien leur a proposé de leur prêter les cuisines de manière à cuisiner ensemble, en plus grande quantité et de manière plus efficace. En plus de laisser libre accès à leur cuisine, ils leur prêtent une partie de leur cave pour pouvoir stocker les courses.

Dans le cadre de notre licence de science de l’information et de la communication, nous nous sommes rendus sur les lieux le samedi 18 février 2017 pour découvrir leur univers. C’est avec envie et pleins de questions en tête que nous les avons rejoints.

16819322_866648273467350_1561292675385608076_o

 

Depuis le début, le petit groupe est devenu grand. Ce n’est plus 4 amis, mais un grand groupe de maraudeurs qui se retrouve toutes les semaines. Les maraudeurs sont des personnes qui vont vers les plus démunis pour leur apporter un moment de chaleur, bonheur, en leur offrant alimentation, kit hygiène, vêtement et de l’écoute. Ce grand groupe s’appelle « Les Actions du Cœur ». Ils sont indépendants et fonctionnent que sur des dons. Pour récolter ces derniers, toutes personnes donnent quand elles veulent, mais des évènements comme des stages de Krav Maga, Yoga ou de danses latines sont organisés. Les entrées sont libres chacun donne ce qu’il veut. Les Actions du Cœur font les courses toutes les 6 semaines et achètent des boîtes en plastique pour les repas chauds tous les 3 mois.

“Trois groupes sont formés : Un en direction de  Nice Etoile/Gare Thiers, un vers Garibaldi et le dernier part dans le Vieux Nice/le Port”

Comme tous les samedis après-midi, certains maraudeurs se retrouvent à tour de rôle dans les cuisines pour préparer environ 100 repas chauds ainsi que la soupe. C’est en général du riz, de la semoule ou des pâtes accompagnées de sauces tomate et de légumes. Sont aussi préparés les kits avec café, thé, lait en poudre, sucre, fourchettes, gobelets, kleenex et sachets plastiques. En fonction des dons, il y aura aussi des fruits et/ou des biscuits. Il arrive qu’il n’y est pas de dessert. Chaque groupe a un chariot dans lequel se trouve des thermos avec eau chaude pour le café et le thé et les thermos de soupe. Nous essayons d’avoir toujours de petites bouteilles d’eau surtout l’été. Chacun a aussi un ou deux sacs de vêtements que nous avons grâce à des dons.

Certains samedis se sont les gérants du restaurant qui se proposent pour cuisiner.

Pour le reste du groupe, le rendez-vous est à 18h à l’arrêt de tram Cathédrale Vieille Ville. Sur place, ils forment trois groupes : un en direction de  Nice Etoile/Gare Thiers, un vers Garibaldi et les derniers partent dans le Vieux Nice/le Port.

Ce samedi, nous avons suivi le groupe en direction de Garibaldi. Sur le chemin, nous nous sommes arrêtés près d’un monsieur assis par terre. Il a refusé notre repas, car il préfère le riz ou la semoule. Cependant, c’est un monsieur habitué de nous voir et il est resté content de nous croiser.

“Leur sourire est notre bonheur à nous”

Arrivés à la place Garibaldi, nous nous sommes arrêtés au point de rendez-vous qui se trouve devant la Banque Marseillaise de Société, sous les arcades. C’est ici que tous les samedis soir les maraudeurs retrouvent leurs SDF. A notre arrivée, on a pu constater, le sourire, apparaître sur chacun des visages. Les maraudeurs nous l’ont dit : « Leur sourire est notre bonheur à nous ». Le groupe s’est alors facilement organisé. 3 personnes se sont mises au café, thé et soupe et deux autres à la préparation des sacs avec repas, kleenex et fruit. Pour les vêtements, les SDF savent gérer seuls. Ce soir-là, il n’y avait plus d’eau chaude au restaurant pour les thermos, une personne est donc allait dans un restaurant qui accepte de les remplir en cas de besoin, place Garibaldi. Même si les SDF sont patients, les maraudeurs sont à fond, les sacs s’enchaînent ainsi que les cafés, les thés et la soupe. Cette dernière est très appréciée l’hiver. Tout doit disparaître chaque soir. Quand le flux se calme, l’écoute, les discussions peuvent commencer. Tout le monde se respecte, la chaleur humaine prend le dessus sur le froid. Certains sont plus dans le besoin que d’autres. Un homme, utilisant une canne, arrivait à peine à porter son gobelet et se l’est plusieurs fois renversé dessus. Certains parlent à peine français. D’autres viennent juste chercher un café et un moment de discussion. Leur but étant aussi de les aider dans les démarches de trouver un travail, un logement, de faire des papiers et d’écouter ce qu’ils ont sur le cœur. Un jeune homme, Mickael était présent et nous a fait ressentir sa tristesse, car son chien était parti en soin : « Il aboie, car je lui manque, mais lui aussi il me manque. » Il en avait les larmes aux yeux. Il a passé toute l’heure avec le chien de Marion, une maraudeuse. Ces Hommes dans la rue sont très sensibles contrairement aux préjugés (Personnes agressives…). Leur animal est parfois la personne qui leur permet de survivre. Une dame nous a aussi fait part de sa relation de couple qui ne lui convient plus. Les maraudeurs sont parfois, avec les assistants sociaux, le seul lien qui leur reste.

A la fin de la maraude, ils sont retournés au restaurant prendre les clés de la cave, rincer les thermos à la fontaine et tout bien ranger pour le samedi d’après.

Chacun reprend sa route, en gardant en tête la misère qui existe, et en étant motivé pour le samedi d’après.

 

N’hésites pas à me dire dans les commentaires ce que tu as pensé de cet article, et si toi aussi tu aimerais participer à ce genre d’actions. Peut-être que tu fait la même chose dans ta ville ? N’hésites pas à m’en dire plus !  ❤

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s