TPMP, un bad buzz mérité ?

TPMP est une émission diffusée sur C8 du lundi au vendredi à 19h10. L’émission existe depuis 2010 et a, depuis, subi de nombreuses polémiques. L’animateur, Cyril Hanouna, surnommé « baba » a été l’objet de nombreuses réactions. Adulé par certains, détesté par d’autres, faisons un point sur la polémique actuelle.

12
Cyril Hanouna et ses chroniqueurs. Source : L’express.

Touche pas à mon poste est indétrônable depuis de nombreuses années. Seule l’émission Quotidien, présentée par Yann Barthes sur TMC à la même heure change la donne. Arrivée en début année, Quotidien prend de plus d’audience et l’on observe une « guéguerre » entre les deux programmes. Cependant, Quotidien n’est pas l’unique raison de la perte d’audience de TPMP. De nombreux spectateurs ont été fortement choqués par des séquences de l’émission, et nombreux sont les personnes à avoir déposé plainte au CSA. Les dernières en date : le canular morbide face à Mathieu Delormeau, ex-présentateur de Tellement Vrai, une main placée sur le sexe de l’animateur pour la chroniqueuse Capucine Anav et une séquence jugée homophobe par le CSA.

C’est cette dernière séquence qui a le plus déchaîné la toile. Le jeudi 18 mai, Cyril Hanouna a piégé un homosexuel en direct du plateau. Il passe la veille une fausse annonce sur un site internet, VivaStreet. Il répond en direct du plateau, en haut-parleur, à un jeune homme qui est tombé sur l’annonce. Dans la peau de Jean-josé, 1m85, il répond à l’appel d’un certain Mathieu en mimant une posture et une voix efféminée. Puis il répond à un certain Mika, qui montre un très gros intérêt pour Jean-josé. Les chroniqueurs sont hilares, les téléspectateurs un peu moins. 

le-faux-profil-de-cyril-hanouna_5882369
Faux profil de Cyril Hanouna sur le site Viva Street. Source : C8

Les polémiques ont déchaîné les réseaux sociaux, les associations se sont mêlées de la partie, et les réactions ne se sont pas fait attendre. Certaines associations LGBT ont jugé la réaction du CSA trop longue, et elles ont fait de leur mieux pour accélérer le jugement.

Certains chroniqueurs comme Enora Malagré et Thierry Moreau ont préféré quitter l’émission, justifiant ne plus être à leur place. Tout comme Bertrand Chamerois, précédemment, aucun deux ne souhaite partir en désaccord avec l’animateur Cyril Hanouna. Tous jouent énormément sur cette « grande famille » qu’est TPMP.  Seul Mathieu Delormeau déroge à cette règle. Sans nouvelles du chroniqueur depuis qu’il a osé s’exprimer sur l’affaire, les fans s’inquiètent. Il est blacklisté de la chaîne C8, et nombreux se demande quel est son état d’esprit actuel. 

Les associations telles que le refuge sont scandalisées face à un tel canular, car elles appuient sur le risque de suicide du jeune. Elle trouve la séquence scandalisant et n’hésite pas à le faire savoir. En effet, le jeune piégé a été reconnu par sa famille et a été menacé. L’inquiétude s’est d’autan plus accentué, car, personne ne connaît l’identité du garçon et n’a moyen de s’assurer qu’il va bien. 

Le 19 mai 2017, l’association LE REFUGE publie un premier communiqué de presse montrant son indignation face a la séquence.

« Cette attitude et ces propos à large diffusion publique véhiculent une image dégradante des personnes homosexuelles en les réduisant à une caricature qui plus sous une connotation exclusivement sexuelle ne peut qu’alerter l’association nationale LE REFUGE, laquelle se donne pour objet quotidien, de lutter contre toute forme d’homophobie. » – Maître Charles BERNIER

Le 01 juin 2017, l’association LE REFUGE publie un nouveau communiqué de presse réagissant sur les procédures judiciaires. 

Capture d_écran 2017-06-12 à 22.07.24
Logo de l’association « Le Refuge ». Source : Le-refuge.org

« L’association rappelle que, de son côté, elle a déposé deux mains courantes puis un signalement pour appel téléphonique inquiétant auprès des services de police. Elle souhaite donc laisser ces derniers œuvrer sereinement pour faire la lumière sur les appels reçus sur sa ligne d’urgence. » – LE REFUGE

Alors que le CSA était encore en réflexion sur sa sanction, Cyril Hanouna a publié une lettre ouverte dans le journal Libération. Dans sa lettre, il évoque son regret face à ce sketch. Il estime que si des gens se sentent blessés par son émission, alors c’est qu’elle doit évoluer et surtout ne pas blesser. Voici un extrait :

Ce qui se passe depuis quelques jours autour de ce sketch me fait prendre conscience qu’aujourd’hui, en 2017, ce n’est pas vrai partout et pour tous en France. Qu’aujourd’hui, en France, des homosexuels souffrent encore trop du rejet. Ce sketch est allé trop loin. Je n’ai jamais voulu les stigmatiser d’aucune manière. – Cyril Hanouna.

Coup médiatique ? Sincérité ? Les avis sont mitigés face à cette lettre. Alors que certains estiment que, même avec des excuses, l’émission doit être punie, voire stoppée, d’autres prennent avec joie cette lettre et estiment que la justice est faite. Mais qu’en est-il du côté du CSA ? Après des semaines d’attente, le CSA a enfin réagi ce mercredi 07 juin. Et la décision est irrévocable ! L’émission Touche pas à mon poste sera punie de publicités.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a prononcé aujourd’hui à l’encontre de C8 deux sanctions, concernant des séquences diffusées dans l’émission Touche pas à mon poste, lui interdisant de diffuser des séquences publicitaires pendant cette émission, ainsi que 15 minutes avant et 15 minutes après sa diffusion. Cette sanction s’applique aux émissions en direct comme à leurs rediffusions pour une durée totale de trois semaines au cours du mois de juin.

Alors qu’en est-il réellement d’une telle décision ? Est-elle trop lourde ? Ou au contraire trop clémente ? Le retrait des pubs est important pour une émission comme celle-ci. Effectivement, cela représente 150 000€ par jour, sois 80% des recettes de C8 journalières. Autant dire que la part est assez énorme. L’émission étant produite par H2O, une société de production créée par Cyril Hanouna, et dont Bolloré est actionnaire à 51% via la filiale HAVAS. Cyril Hanouna pense lui que le CSA souhaite faire mourir l’émission. Car en effet, avec une telle somme d’argent en moins, la chaîne C8 va presque tourner à vide pendant 3 semaines, ce qui n’est pas rien. Mais que les téléspectateurs se rassurent, le patron de C8 a décidé de maintenir l’émission coûte que coûte, mais si elle ne rapporte plus rien. Beau geste de la part du patron certes, mais quel est l’avenir de l’émission ? Les chroniqueurs quittent le navire, les annonceurs publicitaires se retirent un à un par peur d’être mêlés au scandale. De plus, la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappia, l’a récemment convoqué. Elle lui a proposé d’installer un buzzer dans l’émission afin d’arrêter une séquence qui dérape. Pour certains défenseurs de la cause, la décision est assez faible. 

13
Cyril Hanouna et Marlène Schiappia. Source : 20 minutes

La saison se termine dans un peu moins d’un mois, et les polémiques se déchaînent. Qu’en est-il de l’avenir de l’émission ? Les fans seront-ils au rendez-vous à la rentrée ? Laissons la place aux internautes qui réagissent à cette polémique. 


OUI, je regarde TPMP :

Luny regarde l’émission. Elle regarde tous les jours l’émission et avoue qu’elle se sent mal lorsqu’elle rate une diffusion et se précipite sur le re-play. C’est son remède à elle contre le stress et une mauvaise journée. Elle sera très attristée si l’émission s’arrête, mais prend du recul et se permet d’analyser les faits. Elle avoue avoir ri la première fois qu’elle a vu la séquence, mais comprend finalement la réaction des gens. Elle estime que l’émission méritait bien une sanction. Elle n’arrive pas juger si l’arrêt des pubs est important ou non mais est soulagée du maintien de son talk-show. Elle juge par contre sévère la réaction des gens, surtout lorsque l’on accuse Cyril Hanouna d’être homophobe. Elle trouve cela aberrant compte tenu qu’il y ai eu 3 homosexuels sur le plateau. Elle juge cette séquence maladroite, mais pas homophobe. Mais elle n’hésite pas à pointer du doigt le départ récent des chroniqueurs. Elle trouve le moment mal choisi, même si elle les apprécie énormément. 

Jonathan regarde l’émission et avoue assez rapidement que des choses l’agacent dedans. Il estime que la polémique est de trop et que ce genre de sketch existe depuis des années à la radio. Lui ce qui le dérange, c’est le choix des chroniqueuses. Il trouve que l’animateur les choisi pour leur physique, et pas réellement pour leur intérêt. Lorsqu’on lui demande si la séquence visée par le CSA est homophobe, il répond instinctivement que non, elle ne l’est pas. 

Camille regarde, elle aussi, l’émission. Elle regardait chez ses parents, et aimait beaucoup le talk-show. Elle considère que les informations sont, de nos jours, tellement tristes qu’il est agréable de pouvoir se vider la tête le soir, sans être choqué. Elle trouve la séquence maladroite, mais estime qu’il y a plus grave dans le monde et que le combat est mal choisi. 

NON, je ne regarde pas TPMP : 

Émilie ne regarde plus l’émission. Déçue par le programme, elle considère que l’animateur se croit au-dessus des lois. Elle félicite le CSA pour son action et estime qu’elle devrait être encore plus répressive lors des prochains scandales. Elle est heureuse de cet acharnement et estime que l’animateur mérite ce qui lui arrive. Elle aimerait que l’émission s’arrête définitivement et est furieuse contre le lynchage fait à Mathieu Delormeau. 

Yasmina ne regarde plus l’émission et est très choquée par ce qui se passe dans ce programme. Elle considère que les actes minimisés sont une insulte auprès des minorités. C’est avec une pointe d’ironie qu’elle dénonce les séquences de sexisme dans ce programme. Lorsque TPMP explique qu’un chroniqueur avait bu, elle s’offense et crie au scandale, expliquant que ce n’est en rien excusable. Elle qui combat pour les minorités se dit scandalisée qu’une telle émission existe. Elle espère que le CSA permettra l’arrêt définitif de cette émission. Lorsqu’on lui parle de l’existence de tel sketch depuis longtemps, elle réplique que les mentalités doivent avancer et qu’il est temps d’arrêter ce massacre. 

Yohan ne regarde plus l’émission lui aussi, et se dit contre ces débordements. Il considère qu’il ne souhaite pas regarder un programme qui va à l’encontre de ses convictions et qui protège des délits comme l’homophobie, mais aussi le sexisme. Il attend qu’une chose, que le CSA arrête la diffusion de l’émission. Il se dit choqué et déçu par l’animateur de ce programme et considère qu’il devrait être arrêté. 


Que penser de cette émission ? Que penser des séquences prisées par le CSA ? À vous d’en juger. Homophobie, sexisme ? Ces mots sont-ils trop forts ou au contraire, ont-ils bien leur place ? Comment voyez-vous cette émission ? Et dites nous en commentaires quel devenir, vous aimeriez pour cette émission, ainsi que sa place à la télévision. 

Laure Miguet

A lire aussi : Entretien avec Magalie Grédy, atteinte de l’endométriose, une maladie invisible.
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Publicités